Le musée “La Grande Place”

Le musée “La Grande Place”

Le Musée Saint-Louis : un musée alliant patrimoine et création

Une architecture audacieuse

Situé au cœur de la halle verrière en activité, le musée Saint-Louis retrace plus de 400 ans d’histoire et d’innovations de la manufacture, un récit mêlant patrimoine et création contemporaine.

Imaginée par l’agence Lipsky+Rollet (Equerre d’Argent 2005), cette conception architecturale audacieuse propose un parcours s’enroulant progressivement sur trois niveaux et reposant sur les fondations d’un extraordinaire puits central, vestiges d’un ancien foyer du four de fusion du XIXe siècle, témoignant du jeu ancestral du feu et de la terre. Sublimé par plusieurs lustres, la star de cet atrium est un géant de cristal : 120 lumières, 1780 pièces en cristal, une œuvre unique créée spécialement pour le musée.

Les matériaux choisis mais aussi les choix scénographiques s’inspirent du Conservatoire de Saint-Louis, lieu gardé secret, inaccessible au public où étaient conservés, jusqu’en 2007, date d’ouverture du musée, toutes les pièces historiques de Saint-Louis. Le contraste entre la rusticité du bois et la préciosité du cristal est un clin d’œil à ce Grenier, lieu magique, mémoire de la manufacture et esprit du musée.

2000 pièces, trésors de l’art verrier

Cet écrin architectural abrite la collection permanente du musée constituée de plus de 2000 objets exceptionnels, issues des collections patrimoniales de la manufacture. D’une délicatesse étonnante, ces véritables chefs-d’œuvre, s’organisent à travers un parcours chronologique et une vingtaine de catégories classées par technique de fabrication, ponctuées de vidéos illustrant les gestes ancestraux des maîtres verriers de Saint-Louis.  

  • Gobelet en verre gravé à la roue de 1775 

Seule pièce en verre parmi les 2000 des collections permanentes, ce gobelet porte les inscriptions « 1er ouvrage de la taillerie au 25 avril 1775 » et « Verrerie royale de St Louis ». Façonné à une époque à laquelle Saint-Louis était encore verrerie, il est le témoin de l’innovation perpétuelle de la maison.   

  • Verre Chardon (1909)

En 1870, à l’issue du conflit franco-prussien, la Moselle est annexée à l’Allemagne. Une partie des habitants quitte le pays et s’installe dans les régions françaises limitrophes. La ville de Nancy, en territoire français devient une terre d’accueil. La cristallerie de Saint-Louis se trouve en Lorraine annexée, mais son âme et son cœur sont restés Français. Saint-Louis crée le service Chardon pour l’exposition Internationale de l’Est de la France de Nancy en 1909. En connaissant le contexte et la devise qui accompagnent l’emblème de la ville de Nancy, « qui s’y frotte s’y pique », nous percevons le message revendicateur que Saint-Louis souhaite transmettre en créant Chardon.

  • Potiche gravée à la roue (1860)

Cette potiche cristal clair doublée rouge comporte deux médaillons gravés à la roue d’un décor « lion et scène de chasse coloniale » et deux médaillons taillés « pierreries ». Son auteur est Henry Winkler, un graveur originaire de Bohême qui travailla à Saint-Louis de 1846 à 1893. Son art réside dans sa parfaite maîtrise de la gravure : il sait donner, en creusant plus ou moins profondément le cristal, le relief de ses décors. Il dessine à la perfection les animaux : des chevaux élégants, du gibier bondissant, des chiens, serpents ou oiseaux. Pour plaire au goût d’exotisme de l’époque il grave aussi des lions et des tigres. Saint-Louis offre aujourd’hui une réinterprétation de ces majestueuses pièces d’apparat à travers ces potiches « Savane ».

  • Vase en cristal clair à anneaux de Jean Sala (1930)

Créé en 1926 par Jean Sala, célèbre verrier du début du XXe siècle, ce vase est réalisé en cristal clair à anneaux réalisés et posés à chaud. Il répond aux canons esthétiques du style art déco : lignes pures, absence de gravure ou de taille. La prouesse du décor est d’avoir été entièrement façonné à chaud.

Informations pratiques

Horaires et conditions de visite

Musée : tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h.Fermeture les 25 décembre et 1er janvier.

Visite guidée de la manufacture : En semaine sauf mardi, jours fériés et congés annuels des artisans. Sur réservation.

Visite guidée du village manufacturier : du 1er mai au 30 septembre. Sur réservation.


Tarifs 2021

Musée 

Tarif plein 6 €

Tarif réduit* 3 €

Pass famille (2 adultes et jusqu’à 5 enfants de moins de 18 ans) 14 €

Pass annuel 10 €

Gratuit – 6 ans

Groupe plein : 5 €

Groupe réduit* : 2,50 €

Bons de réduction « Etoiles Terrestres » offert à chaque visiteur individuel pour le site verrier de Meisenthal et le musée Lalique.

Visite combinée musée & visite guidée de la manufacture

Tarif plein 18 €

Tarif réduit* 11 €

Entrée interdite au – 6 ans

Visite guidée du village manufacturier 

Tarif plein 3 €

Tarif réduit* 2 €

Gratuit – 6 ans

*-18 ans, étudiants, personnes en situation de handicap, demandeurs d’emplois.

Accessibilité

La visite guidée de la manufacture comme la visite libre du musée est accessible aux personnes en situation d’handicap moteur.

Afin d’offrir un accueil optimal à ses visiteurs, La Grande Place met à leur disposition des casiers,
accessibles dans le hall d’accueil pour laisser vêtements, sacs à main, sacs à dos, etc. Sur
demande et selon la disponibilité, les agents d’accueil du musée peuvent mettre à la disposition
des visiteurs des tabourets pliants très légers pour les accompagner durant leur visite du musée ou de la manufacture.